J'ai lu ça

"City of windows" - Robert Pobi

« [Son ami] ressemblait à une tête de Delco branchée sur une batterie de systèmes diagnostiques de la NASA. Les multiples écrans affichaient toutes les valeurs numériques que son corps était à même de produire. Il faisait le mort avec virtuosité. Le chirurgien qui avait extrait de son sternum les cinq balles de calibre .45 n'avait pas eu un pronostic très optimiste. »

Y a-t-il encore des


Lire l'article complet
J'ai lu ça

"Les innocents" - Robert Pobi

Mais ce n'était pas juste un bébé ; c'était une vie humaine. Du berceau à la tombe et les souffrances qui allaient avec entre-temps. Comment pouvait-elle donner naissance à un enfant dans un monde où des gens qui se prétendaient bons étaient souvent les premiers à juger et à haïr ? Où des génocides avaient lieu partout sur la planète et où la torture était considérée comme acceptable par les

Lire l'article complet

"L'invisible" - Robert Pobi

Traduit de l'anglais (Canada) par Fabrice Pointeau.

Commençons tout de suite par les critiques, tant elles sont minimes. La principale réside dans le fait que "je savais", à peine quelques dizaines de pages avalées. Dans un instant, ce sera aussi un compliment. Sinon, quelques erreurs minimes de grammaire ou d'orthographe peuvent laisser penser que le traducteur était lui-même perturbé par ce


Lire l'article complet