J'ai lu ça

"D'ombre et de silence" - Karine Giebel

« J'ai souvent détesté ma vie. Je n'ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves. » « Il encaisse tout, supporte tout. Comme un bon soldat de cette saloperie d'armée qu'on nomme humanité. » « Chaque jour, elle grandit, s'épanouit en vous, diffusant lentement le poison dans vos veines et jusque dans vos muscles. Elle agite vos nerfs, gangrène votre cerveau. Bientôt, elle vous envahit

Lire l'article complet