Luca - Franck Thilliez
« L'oreille d'un type clignotait comme ces gadgets qu'on vendait les soirs de feu d'artifice. Une minicaméra était vissée sur son crâne. Dans le cou d'un gus, un tatouage rétroéclairé. Elle hallucina quand elle vit une plante intégrée dans la chevelure rousse d'une femme. Des corps mutilés aussi. Des chairs torturées, labourées de perforations, coupures, morsures... [...] Les artistes enchaînaient les shows. Suspension par les seins, coups de fouet, plaies à vif. Ça frappait fort, ça claquait, ça saignait. »
19/07/2020

Franck Sharko revient, ce policier du 36 accompagné de son équipe –parmi laquelle sa femme Lucie. Alors au début, un peu déçu, je me suis dit "bon bah on va lire un nouvel épisode de Sharko, hein..."

En termes d'enquête policière, l'intrigue est corsée, des macchabées et des personnages dégringolent de partout, les flics traversent la moitié de la France, c'est touffu, parfois tordu mais quand on a lu le dénouement l'ensemble se tient au cordeau.

L'auteur en profite pour faire avancer la vie de ses flics, les amochés de la vie comme ceux qui se sont casés, ce qui promet de futurs volumes dans la série.

Et puis surtout, il y a le thème. Thilliez renoue avec ses ouvrages documentés et nous présente ici le transhumanisme, ses fondements, ses croyances, ses définitions et ses déviances potentielles. C'est un thème complexe, que j'ai moi-même esquivé en ma qualité de technologue et qui gagne à être romancé pour être expliqué. Il évoque dans le même temps le Big Data ou l'Intelligence Artificielle, avec le risque de créer des confusions entre ces "concepts" et le transhumanisme. Quoi qu'il en soit, quel qu'en soit le thème tous ses propos sont documentés et réalistes.

Le style, bah c'est du Thilliez dans le texte, toujours aussi fluide et efficace.

Donc voilà, un polar frissonnant qui tient bien sa promesse, un peu long dans le déroulé mais efficace d'un bout à l'autre.


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...