Apnée noire - Claire Favan
« Ben mon vieux ! À ce train-là, je te donne pas deux semaines avant de coucher avec elle. Et au final, elle va te broyer les couilles et te les rendre sous forme de sachet infusion.
Sandino s'imagine un instant au lit avec ce joli petit bouquet d'épines. »

« Six micros se braquent à une vitesse fulgurante sous son nez. Intimidé par cette attention soudaine, il bredouille.
– En ce qui concerne nos rapports, l'agent spécial Halliwell est très entreprenante et experte.
[...] Vince se mord la langue alors que le double sens de ses paroles lui apparaît dans sa plus atroce crudité.
– Euh... Pleine d'initiatives... »
21/12/2019

La 4 de couverture explique bien le sujet : des meurtres comme avant, sauf que le serial killer a été exécuté...

On tient là un bon polar, avec tous les poncifs scénaristiques, son héros à problèmes, ses alliés, ses faux-amis, ses faux-ennemis, ...

On tient aussi un Claire Favan, avec ses propres poncifs scénaristiques. En l'occurrence, au moment d'ouvrir le bouquin vous savez que l'auteure va vous retourner 50 pages avant la fin.

Est-ce un handicap de connaître la structure du scénario à l'avance ? Oui assurément, puisqu'on sait dès l'intro que toute l'enquête qu'on lit sera révolutionnée deux ou trois chapitres avant la fin.

Enquête qui est pourtant menée tambour battant, avec des personnages intéressants et une intrigue qui fonctionne bien.

En conclusion, c'est du bon dans un emballage désormais connu. Pour ma part je vais attendre que l'auteure mature son style avant d'y goûter à nouveau.


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...