Les Lames - Mo Hayder
« Traitez-moi de snob, continua-t-il, une main sur le cœur, une expression de martyr sur le visage, mais je ne supporte pas de parler à ces putains de bouseux qui viennent ici pour faire ces petits boulots, qui laissent traîner leurs doigts dégoûtants sur le parquet en clignant de leur œil unique.
Il fourra d'autres cacahuètes dans sa bouche, agita la flûte de champagne.
– Je ne veux même pas les voir, ces singes. Je veux rester en haut à regarder Britney Spears se foutre à poil sur MTV, sans savoir que le débile débouche mes canalisations au rez-de-chaussée.  »
27/09/2019

Pour des raisons de disponibilité qui n'ont rien à voir avec la lecture, il se passe désormais un peu de temps entre le moment où je ferme un bouquin et le moment où je le commente.

C'est un test cruel. Qu'en reste-t-il après quelques jours ?

Une histoire centro-centrée sur un bled sans charme ni intérêt et deux frangines bien abîmées. L'une est flic et enquête sur un meurtre, l'autre est looseuse (c'est comme ça le féminin de looser ?) et aggrave son cas durant le roman. « La descente aux enfers sera collective. » (4 de couv')

Le résultat est un dévoilement sans charme, une chute qui n'en est pas une, un bouquin que j'ai fermé en me demandant déjà lequel allait lui succéder...

Traduit de l'anglais par Jacques Morin


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...