Fétiches - Mo Hayder

« Ne regardez pas ma peau, surtout. Si vous le faites, [elle] saura.
– Et votre peau est...
– Là-bas. Accrochée au lit. Ne regardez pas !
AJ fait pivoter sa chaise pour tourner le dos au lit où pend la peau. »

Oui oui, cette dame quitte sa peau pour se rendre invisible...

27/05/2018

J'ai marqué beaucoup de passages comme intéressants à citer. Il faut dire qu'il y a de la matière, avec une pelletée d'histoires qui s'entrecroisent : l'affaire non résolue sur laquelle travaille le commissaire adjoint Caffery, les événements sanglants dans l'établissement psychiatrique de haute sécurité de Beechway, l'idylle entre deux cadres dudit établissement, les secrets de Fléa –patronne de la brigade d'intervention... On n'a pas le temps de s'ennuyer !

L'histoire "principale" est en mode film d'horreur, et l'auteure parvient même à nous placer incubes et possession, avant de se raviser avec un joli retournement à 50 pages de la fin ; on n'est pas complètement surpris par la tournure des événements, mais c'est bien amené et bien réalisé.

En parallèle, on suit en pointillés Caffery et Fléa –dont les destins se croisaient déjà dans le roman précédent – sur une autre affaire.

Le style est direct, dans l'action, sans fioritures, efficace, à lire d'une traite en retenant sa respiration (voire en fermant les yeux pour les plus sensibles).

Je commence à bien apprécier cette auteure !

Traduit de l'anglais par Jacques Martinache

Crédit photo http://bruitdespages.blogspot.fr/2013/11/fetiches-de-mo-hayder.html


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...