Le roi des mensonges - John Hart
« [...] ce que j'éprouvais, en vérité, c'était le retour d'une longue et patiente rage et la ferme conviction que c'était dans la mort que mon père me paraissait le plus humain. »
25/04/2018

C'est sûr que quand on a eu une enfance de merde, un père de merde, un mariage de merde, il y a risque d'être inculpé par la police lorsqu'on retrouve ledit père avec deux balles dans le crâne.

C'est aussi l'histoire du mec qui n'a aucune confiance en lui, et qui décide de profiter de l'occasion pour reconstruire son image en sauvant sa sœur –et en balayant au passage quelques autres clichés.

Du coup, c'est l'histoire d'un avocat qui cache soigneusement tout ce qu'il sait à la police. Pas pour les bonnes raisons, pas de la bonne façon, et sans personne à qui faire confiance...

Ça en devient une histoire qui avance toute seule, dans les pas de cet inconscient qui cherche sa sérénité dans ce merdier... Une histoire bien construite, bien écrite, efficace, avec un style en mode introspection permanente et un personnage principal bien pourri dans sa tête...

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Rouard

Crédit photo stemilou.over-blog.com


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...