300 mots - Richard Montanari
Un point d'étape en page 277 : « Debout dans son boxer, il regardait par la petite fenêtre palladienne(*) de son appartement située sous le pignon, réfléchissant au scénario très étrange auquel ressemblait sa vie dernièrement. En l'espace de quelques jours, on l'avait envoyé au tapis, menacé avec un flingue, soupçonné [...] du meurtre d'un dealer chinois. Il s'était amouraché d'une femme mariée dont le mari était impliqué dans un complot meurtrier bizarre qui semblait trouver son origine vingt ans en arrière [...], un complot auquel s'était trouvé mêlé le vieil ami de son cousin Joseph, Johnny Angel. »
18/05/2017

Remplacez tous les "on" par des personnages et tous les personnages secondaires, et on a déjà une petite foule. Avec des chapitres qui commencent par "Il" ou "Elle" et qui ne disent pas de qui on parle (il faut deviner en fonction des figurants de la scène...), ce livre est un véritable jeu de Memory.

[...] Richard Montanari nous réserve en quelques pages trois retournements successifs que personne ne verra venir !

J'étais pas en forme, mais il me semble que j'avais vu venir ces retournements, par ailleurs d'une force de 2 degrés sur une échelle qui en compte 9... À moins que je sois complètement passé à côté ?

Non, globalement il ne faut pas lire ce bouquin dans l'attente de ces retournements, mais plutôt pour le plaisir d'un style sympa, simple, avec un héros qui ressemble assez à vous ou moi. Même si elle s'appuie sur une structure simple et éprouvée, l'histoire est bien menée, le dévoilement est progressif et tout le petit monde y trouve facilement sa place.

Traduit de l'américain par Marion Tissot

--
(*) Le palladianisme est un style originaire de Vénétie lancé par l'architecte italien Andrea Palladio (1508-1580) à l'époque de la Renaissance ; il s'applique également aux édifices s'en inspirant au milieu du XVIIe siècle. Ce qui n'a strictement aucun rapport avec le sujet.


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...