Les innocents - Robert Pobi
Mais ce n'était pas juste un bébé ; c'était une vie humaine. Du berceau à la tombe et les souffrances qui allaient avec entre-temps. Comment pouvait-elle donner naissance à un enfant dans un monde où des gens qui se prétendaient bons étaient souvent les premiers à juger et à haïr ? Où des génocides avaient lieu partout sur la planète et où la torture était considérée comme acceptable par les gouvernements ? Où un monstre était là dehors en train de découper des enfants [...] ?
04/02/2017

« Répugnant et addictif » est l'une de mes notes de lecture... Il y a même une scène que l'auteur parvient à ne pas décrire, la laissant à notre pire imagination... Ça rejoint les commentaires au dos du bouquin : « Âmes sensibles s'abstenir (Avantages), Effrayamment talentueux (Gérard Collard) »...

J'ai bien aimé Hemingway, inspectrice bien amochée par la vie et qui n'a plus l'intention de se laisser emmerder... Phelps, son collègue, est un faire-valoir en retrait.

L'histoire est vraiment bien montée. Facile, à raison d'un meurtre par chapitre et d'une horreur exponentielle... Mais la recherche de leur motivation conduit à un contexte magnifiquement trouvé, d'où découle un coupable que je n'attendais vraiment pas.

On a donc une bonne petite intrigue bien pensée, du cauchemar parfaitement ciselé, et un style qui est toujours précis et efficace, peut-être légèrement moins cynique que dans L'invisible .

Il serait dommage de s'en priver !

Traduit de l'anglais (Canada) par Arnaud Baignot


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...