Malefico - Donato Carrisi
22/01/2017
« La station de métro qui débouchait juste devant le monument était encore fermée et la grande place devant l'entrée était vide. Pas de queues de touristes ni de figurants déguisés en centurions romains qui se faisaient payer pour poser avec eux sur les photos. »

Que peut-on affirmer de cet extrait ? Qu'il est assez typique du bouquin. Admettons, mais encore ? Que l'auteur réussit à écrire deux phrases complètes sur quelque chose qui n'existe pas.

Arrivé à la page 123, j'avais pris une note de lecture pas tendre ; le roman commence par des fragments de passés d'un tas de gens, et j'ai eu beaucoup de mal à avoir une idée du tableau général.

Un peu plus tard, j'ai simplement noté : "Lourd. Indigeste."

Puis : "Enfant de sel, enfant de verre, assassin narrateur... Galimatias..."

Bref : une histoire que je n'ai pas pris la peine de retenir, desservie par une trame de narration compliquée et un style avec lequel je n'ai pas accroché...


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...