Terminus Elicius - Karine Giebel
Avez-vous un cauchemar, Jeanne ? Suis-je devenu votre cauchemar ?
Oui.
15/01/2017

Ce bouquin s'est glissé entre la page 440 et la page 441 de celui que j'avais déjà en cours. C'est vous dire s'il se lit facilement !

Il faut dire qu'il ne faut que quelques pages pour se rappeler qu'on est dans un Giebel et pour comprendre qu'on est dans la tête d'une fille moyennement bien dans sa tête, et que l'auteure va lui faire subir des trucs qui ne vont pas arranger ladite tête...

En relisant la bio de Giebel on se souvient que Terminus Elicius est son premier roman. Et on comprend alors pourquoi son effet paraît timoré, et à quel point l'auteure a affûté ses ambiances glaçantes jusqu'à obtenir Meurtres pour rédemption .

Toujours est-il que tous les ingrédients d'une bonne petite folie personnelle, pas bien méchante si elle n'était quelque peu mortifère, sont réunis ici. Et même le dévoilement, s'il n'est pas spécialement épicé, reste une explication inattendue à l'ensemble des événements...


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...