Quai des enfers - Ingrid Astier
Dans l'aube fantomatique de l'hiver parisien, la Brigade fluviale découvre une barque amarrée au quai des Orfèvres. À l'intérieur, le cadavre d'une jeune femme drapée de blanc et la carte de visite d'un célèbre parfumeur.
07/12/2016

Un hommage à la Seine de Paris intra-muros et à ses acteurs. Un noël un peu troublé par quelques meurtres bien imaginés, artistiques à souhait et gore à outrance. Et des senteurs choisies par un parfumeur pour accompagner l'ensemble : la liste des ingrédients est soignée.

Soignée, on sent que la préparation du roman l'a été également. Chaque rue cachée de Paris a fait l'objet d'une étude approfondie dont il subsiste un filet encyclopédique qui, s'il n'alourdit guère la lecture, n'apporte pas non plus d'argument particulier au lecteur de province...

Le style est assez direct lorsqu'il ne se détourne pas pour commenter quelque parc inconnu ou bâtisse notable. Efficace et au cœur de l'action.

Les personnages sont en grand nombre -un groupe du 36 et sa hiérarchie ascendante, évidemment, mais aussi un policier de la Brigade fluviale qui joue le fil rouge et qui sert de prétexte à une vision de la Seine un peu différente de celle qu'offrent les bateaux-mouche...

Le tout pour servir une intrigue intéressante et bien construite...

Prix Paul Féval 2010 de la Société des gens de lettres, prix Polar en plein cœur 2010, prix Lafayette 2010


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...