Pandemia - Franck Thilliez
« Tout au fond, des fioles vides sur une paillasse. Des tubes à essais, des pipettes, des seringues encore emballées, d'autres ensanglantées, enroulées avec précaution dans des sacs étanches. Puis, sur le côté, des dizaines de peaux de rat tendues, posées au-dessus de bocaux spéciaux, eux aussi clos et sécurisés. Par un système de pompe et de tuyau, du sang coulait au goutte-à-goutte sur ces peaux, imprégnant l'épiderme. »
13/08/2016

Ma copine me l'a prêté avec le commentaire : « Thilliez, c'est vraiment un grand malade. »

C'est clair. Que ce soit dans la qualité du scénario, qui vous emmène comme qui rigole de l'Institut Pasteur à une pandémie mondiale en frôlant les fonds abyssaux de la Fosse Marianne, ou bien dans la qualité des allers-retours émotionnels qu'il vous colle, c'est un grand malade...

Comme à l'habitude le style est direct, concis, efficace. Droit au but en permanence, il laisse peu de place pour reprendre haleine.

Et bien sûr, les histoires transversales sont elles mêmes des tragédies, donc le lecteur prend dans les tronche les douleurs, les peines et les joies (plus rares) de tout ce petit monde attachant...

Une vraie réussite...


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...