Le signe - Raymond Khoury
[...] Ainsi, en plus de les amener à réfléchir, on leur aurait ôté de la tête le concept infantile d'un Dieu personnel, un vieillard à barbe blanche toujours à l'écoute de leurs jérémiades, prompt à édicter des règles ridicules sur la façon convenable de boire, de manger, se vêtir ou prier [...]
05/12/2015

Traduit de l'anglais par Jean Bonnefoy

Ce livre mêle assez habilement la technologie, la politique, l'environnement –trop peu– et un point de vue sur la religion. Le thème est servi par un scénario plausible, risqué, qui peut donner à réfléchir –tout particulièrement ces jours-ci.

Il s'appuie sur un style vivant, notamment par les dialogues, et sur des personnages attachants ; pourtant il ne m'a pas fait vibrer car tout y est un peu "trop". Par exemple Matt, l'ex-taulard rangé des mécaniques (et mécano auto), parvient à tuer une petite dizaine de personnes sans expérience particulière des armes à feu, ou n'hésite pas à affronter des tueurs à mains nues...

De plus, le début est ardu. Prenez une histoire, découpez-la en tranches très fines avec plein d'acteurs, mélangez le tout et faites-en les premiers chapitres. Il faut s'accrocher avant que l'ensemble prenne un peu de texture...

Après l'homélie finale, j'en retiens principalement une réflexion sur les religions. L'environnement, même si l'idée de fond est bonne, ne sert que de prétexte et n'est pas réellement traité.

À ne pas lire entre deux attentats et la COP21.


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...