03/09/2015

Qu'est-ce que vous voulez commenter un Vargas... Le style est toujours aussi dynamique, malgré l'apathie apparente du commissaire Adamsberg. L'histoire se déroule toujours selon la même trame : tout le service est à la recherche d'un tueur pendant qu'Adamsberg bat la campagne de son côté et en déduit la conclusion de l'enquête. Dans "temps glaciaires", il va se baguenauder sur un îlot paumé d'Islande pour confondre un tueur de Robespierristes banlieusards. Si, si.

C'est un Vargas bon teint, quoi...


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...