29/11/2014

L'espoir est une drogue.
L'espoir est un psychotrope.
L'espoir est un excitant bien plus puissant que la caféine, le khat, la cocaïne, l'éphédrine, l'EPO, le speed-ball ou les amphétamines.
L'espoir accélérait son rythme cardiaque, il augmentait sa fréquence respiratoire, élevait sa pression sanguine, dilatait ses pupilles. L'espoir stimulait la production de ses glandes surrénales, amplifiait ses perceptions auditives et olfactives. L'espoir contractait ses viscères. Son cerveau dopé à l'espoir enregistrait soudain tout avec une acuité qu'elle n'avait jamais connue auparavant.

C'est juste le paragraphe d'introduction de l'intermède 1.

Je ne vous raconte pas l'histoire, Jokili l'a déjà saisie ici : http://jokili.blog.fr/2013/03/29/le-cercle-bernard-minier-15669898/

J'ai eu un peu de mal à le lire, parce qu'il me servait de moyen de décompression après des journées de boulot bien tassées, et que je n'étais pas dedans. Mais quand je l'ai refermé, j'étais quand même secoué. L'histoire dans l'histoire, qu'on ne comprend que dans le dernier chapitre : chapeau bas !


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...