17/02/2014

Traduit de l'américain par Christine Bouchareine

À sa mort, en 2008, Michael Crichton laissait ce roman inachevé. Richard Preston a relevé le défi d'en achever l'écriture.

Miniaturisés, abandonnés dans une forêt tropicale où le moindre insecte représente un danger mortel, sept étudiants n'ont pour se défendre que leurs connaissances de biologistes. Commence alors une folle lutte pour survivre dans une nature aussi cruelle que fascinante et à un Vin Drake prêt à tout pour se débarrasser de témoins gênants.

Le scénario fondamental est intéressant, essentiellement fondé sur la survie en pleine nature lorsqu'on mesure 1 centimètre de haut. Il est amplement documenté (7 pages de bibliographie !) et on découvre le monde animal et végétal sous un nouvel angle, c'est le cas de le dire.

Toutefois, le roman s'appuie sur un postulat technologique invraisemblable, ainsi que sur des motivations (de Vin Drake) plutôt légères pour tuer autant de monde. Au final, à mon sens, ça gâche l'ensemble de l'oeuvre.


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...