24/09/2012

Alors là... c'est la première fois, ou bien la première fois depuis très longtemps, que je lis 500 pages d'une seule traite !

Pour tout dire, j'ai pioché ce bouquin dans le rayon parce que le titre m'a amusé, surtout associé au fait qu'il n'a pas d'auteur.

Après lecture, la critique en 4° de couverture de Jérôme Vermelin, Métro, résume parfaitement mon ressenti : "Réjouissant jeu de massacre, bourré d'humour noir à la Tarantino. Ultra-imagée et bien rythmée, l'intrigue de ce polar cinéphile, à la lisière du fantastique, est aussi hilarante qu'addictive".

Et comme, de plus, le style est parfaitement à mon goût... Un thriller rock'n'roll à ne pas louper, selon moi !


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...