24/09/2012

J'ai avant tout renoué avec le plaisir de lire un auteur qui écrit superbement français. Bon, ça, c'était purement personnel et en rapport avec ma critique du livre précédent que j'avais refermé.

Toutefois, ce sera la seule vraie valeur que j'attribuerai à ce livre d'E.-E. Schmitt. Peut-être -c'est même probable- n'ai-je pas été à même de saisir le concept, le problème moral central qu'il a souhaité exposer, la ligne thématique de son texte.

Mais je l'ai trouvé fort éloigné des questions qu'avaient suscité en moi "La part de l'autre" ou "L'évangile selon Pilate".


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...