23/09/2012

Je suis très partagé au sujet de ce roman. Les personnages, l'histoire, le contexte politique, le "problème à résoudre" sont campés efficacement, dans la meilleure lignée de "Enfant 44" du même auteur.

Et puis le roman prend une tournure rocambolesque qui en fait quelque chose de quasiment insipide de guéguerre et d'amourette d'adolescents. La fin, à mon sens téléphonée, ne soigne nullement la déception.

Un style précis et acéré, un sujet global vaste et intéressant (la déstalinisation), mais au final un roman de quai de gare...


 

Jean-Christophe BURNEAU
par Jean-Christophe BURNEAU

Architecte du numérique le jour, geek la nuit et lecteur le reste du temps...