J'ai lu ça

"Le cimetière des morts qui chantent" - Maxime Gillio

« Et pour Julie, demande Jean-François. On lui dit de plus venir le temps que ça se tasse, ou bien on continue, comme d'habitude ? – On change rien. Juste, quand c'est le jour de baiser avec, on lui demande si les autres peuvent regarder. Mais on se sépare pas. Point barre. »

J'ai eu du mal à rentrer dans le bouquin, car le précédent avait mis la barre très haute. Et puis le flic niçois qui


Lire l'article complet