"Le 5ème règne" - Maxime Chattam

Ils auraient dû se méfier. Respecter le couvre-feu [...]. Reposer ce vieux grimoire poussiéreux tant qu'il en était encore temps. Et surtout... ne pas en tourner les pages. [...]

Pour citer l'auteur dans sa préface, "ce récit est un hommage à nos enfances". Alors je l'ai lu avec l’œil du jeune adulte qu'était l'auteur lorsqu'il l'a écrit : plutôt comme un conte fantastique que comme un


Lire l'article complet