J'ai lu ça

"Il court, il court, le furet" - M.J. Arlidge

« Les histoires sorties de l'esprit d'Arlidge nous glacent jusqu'aux os » (Daily Mail)

Ce que j'ai dès l'abord trouvé glaçant, c'est la banalité du titre : ok, on a un tueur en série qui se joue des forces de l'ordre. Mais honnêtement, c'est un titre qui irait à n'importe quel polar dans lequel un gugusse court après un autre gugusse, non ? On s'attendrait à ce que la comptine fasse partie


Lire l'article complet