J'ai lu ça

"Le roi des mensonges" - John Hart

« [...] ce que j'éprouvais, en vérité, c'était le retour d'une longue et patiente rage et la ferme conviction que c'était dans la mort que mon père me paraissait le plus humain. »

C'est sûr que quand on a eu une enfance de merde, un père de merde, un mariage de merde, il y a risque d'être inculpé par la police lorsqu'on retrouve ledit père avec deux balles dans le crâne.

C'est aussi


Lire l'article complet
J'ai lu ça

"Le duel" - Arnaldur Indridason

Je l'ai oublié dans le train juste après avoir pris quelques notes aux deux tiers environ du bouquin... Je vous les partage ici, sans prétendre commenter l'ensemble de l'œuvre...

Même bien avant de l'avoir fini, mes commentaires étaient plutôt critiques.

En gros, dans le contexte d'un championnat du monde d'échecs, deux flics doivent élucider le meurtre d'un jeune homme dans un


Lire l'article complet
J'ai lu ça

"Jeux de vilains" - Jonathan Kellerman

« Le chien mord parfois la main qui l'a nourri.
– Mieux que ça : le chien tranche les mains qui le nourrissent, il les désosse et finit même par les enterrer dans le marais.
– Ça fait long comme dicton. »
Ce commentaire n'est là que pour me souvenir que je l'ai lu. Il n'en reste que la citation supra.

Lire l'article complet
J'ai lu ça

"Les anges gardiens" - Kristina Ohlsson

Un souvenir agréable ne saurait être la seule trace que me laisse un bouquin. Ai-je trop attendu pour que déjà se soient effacées les angoisses et les incertitudes de Fredrika, inspecteur de police en congé maternité ? Ou les affres de Spencer, son mari aux prises avec ses propres accusations de viol ?

Aucune page marquée ne se rappelant à mon bon souvenir, je résume les pensées


Lire l'article complet

"Gataca" - Franck Thilliez

Réussir à écrire un roman avec 4 lettres de l'alphabet est à la portée de cet auteur, et le titre en est la quintessence...

Quel est le lien entre onze psychopathes gauchers et l'homme de Cro-Magnon ?

Pour découvrir ce lien, il suffit de plonger aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l'extinction.

Le fond est, comme toujours avec cet auteur, admirablement


Lire l'article complet

"Vertige" - Franck Thilliez

Sombre, glacé, sanglant, cruel autant qu'humain, voilà un thriller machiavélique que j'ai lu quasiment d'une seule traite. Ce huis-clos à la première personne met l'emphase sur la difficulté d'une révélation qui se dévoile pourtant, par petites touches, au lecteur tout au long de l'action. On en sort... secoué.

D'ailleurs, l'éditeur devait avoir lui-même le souffle coupé lorsqu'il a rédigé le


Lire l'article complet